Sortie de crise : Le sexe est un produit comme un autre

Publié le par Montpell'

Hotel Victoria Budapest G 04Parlons bien, parlons peu, parlons sexe.


Depuis que la crise a frappé nos économies capitalistes mondialisées et les a laissé moribondes, une question se pose...


La réponse à cette question, qui sait, pourrait nous sauver de la banqueroute.

Au moment ou les gouvernements doivent trouver de nouvelles ressources pour combler le gouffre de la dette tout en relançant la croissance, la solution pourrait venir de l'industrie du porno.


La société française Marc Dorcel s'est positionnée sur un nouveau créneau qui devrait amener de la croissance : les films pornographiques en 3D.

C'est une idée magnifique, un film porno en 3D, ce sont des techniciens, des informaticiens, des producteurs et bien sûr des acteurs et actrices. Toute une clique de valeureux défenseurs de la « French Touch », fameuse position du Kama Sutra, version 3D!! Et comme le dit lui même Grégory Dorcel, fils de son père : « il s'agit d'exploiter le phénomène de jaillissement permis par la 3D »!

 

Hôtel chérie !

 

Restons dans l'économie du sexe. Nos copains Suédois ont eu une chouette idée qui mêle plaisir sexuel et tourisme. Mais de façon plus distinguée et légale qu'en Thaïlande!!

Berth Milton, un des gourous du porno suédois a annoncé vouloir ouvrir une centaine d'hôtels 3 étoiles à travers le monde dans lesquels vous pourrez dormir gratuitement à partir du moment ou vous laissez diffuser vos exploits sexuels sur internet!!

 

Messieurs, mesdames, un petit coup pour la patrie!!


Thibaud Delavigne

Publié dans Chroniques

Commenter cet article