Internet et escarpins : Terrine de lapin

Publié le par Montpell'

L'asie c'est le grand Orient, la mystique du pays de cocagne. Le Japon et ses traditions séculaires, ses mangas et ses sumos. Ses sushis et ses cerisiers en fleurs. La Chine, le miracle économique, le paradis du capitalisme et des bonnes affaires. Pays gigantesque, marché en dévellopement, et internet.

 

24wdojma.jpgInternet en Chine est une formidable source de liberté pour les chinois qui, néanmoins, subissent une censure gouvernementale quotidienne. Internet, en Chine comme partout dans le monde, permet de sonder du bout de la souris, bien installé dans son fauteuil, la folie abyssale dans laquelle peut parfois sombrer le genre humain.

 

Quelle n'a pas été la surprise de milliers d'internautes chinois lorsqu'ils sont tombés sur quelques vidéos postées sur des sites de partage. Sur ces films, on voit de très jolies jeunes femmes tenir entre leurs mains d'adorables petits lapins. Elles jouent avec ces charmantes bêtes, leur caressent le poil et leur gratouillent les oreilles. Je vois déjâ certaines d'entre vous hurler : "C'est trop mignon!!!"

 

Jusqu'à ce que les actrices ne s'assoient séchement sur les lapinous. Les écrasent avec leurs escarpins ou les applatissent sur une plaque de verre.

 

"C'est trop mignon!!!" Une des meurtrières, a rabbit killer, s'est expliquée la semaine dernière. Elle dévoile que les vidéos sont financées par un groupe de « fétichistes de l'écrasement ». Elle aurait été payé 12€ pour écraser des fruits dans les mêmes vidéos et presque 60€ par lapin écrasé. Elle n'a néanmoins pas communiqué les prix pour s'occuper du broyage d'autres parties sensibles, par exemple du corps humain masculin....

 

Thibaud Delavigne

 

Commenter cet article