Grandeur et décadence du Web.

Publié le par Montpell'

 

Le web, inépuisable source d'inspiration, est surtout un puit de connerie sans fond.

 

Zahia-Dehar-Photo-9.jpgOn sait maintenant que la vision d'un internet considéré comme « monde virtuel », laisse la place à une réalité online qui n'est pas très différente de celle que nous vivons au quotidien. D'abord parce que la plupart d'entre nous utilisons internet sans même y réfléchir, et ensuite parceque lorsque l'on s'y ballade, ce qui nous choque ou nous pousse à réagir sont les mêmes choses que dans la réalité « physique ». La toile n'est que le reflet de la stupidité des gens qui l'alimentent en contenus.

 

Avouez que lorsque vous êtes dans le bus et que vous entendez un de ces petits cons mettre le son de son téléphone en haut parleur et vous cracher du RAI'NB dans les gauffres, l'envie de tuer germe dans vos cortex endormis.

Avouez qu'à la vision de TF1 et de ses émissions gags, à l'odeur d'un MC DO au coin de la rue, à la vision d'une bande d'altermondialistes, chiens au bout de la laisse, collonie de poux dans les cheveux et bière de chez MONOP dans la main, le dégout pour cette civilisation est grand!

 

Et ben Internet, c'est comme la vraie vie, si l'on y regarde de plus prés, on est dégouté.

 

Simple exemple : le classement des meilleurs phénoménes et stars du web pour l'année 2010, selon le site d'information « lepost.fr ».

 

Selon eux, les stars de l'année sur le web sont :

  • un gars avec un cigare aux lèvres,
  • une mamie qui jette un chat dans une poubelle,
  • Zahia,
  • Paul le poulpe, rene-la-taupe-iphone.jpg
  • un type qui se filme en faisant des playbacks dans sa chambre,
  • un bébé qui fume des clopes,  
  • René la taupe. 

Collection de portraits sortis du pays des bisounours, assortis d'une énorme dose d'humeur 

 

Mais pas de désespoir, pour certains philosophes, la futilité serait la marque d'une civilisation évoluée..... OUF!

 

 

Thibaud Delavigne

Commenter cet article